Origines du Feng-Shui

Les origines du Feng-Shui

Feng Shui, les énergies de la nature : « Vent & Eau »

Au Palais de la Cité Interdite. L’ensemble des bâtiments et jardins a été érigé sur les principes du Feng-Shui.

Boussole Feng Shui

Les origines du Feng Shui remontent à l’antiquité. Il semble que ce soit un des plus anciens Art de l’Architecture connu au monde. Les textes les plus anciens datent de la dynastie Tang. Ces textes classiques contenant de nombreux savoirs et secrets étaient exclusivement réservés à l’Empereur et à sa famille ainsi qu’aux classes dirigeantes chinoises.

Depuis cette époque, le Feng Shui est considéré comme une “technique” de repérage des sites les plus favorables. Un des plus grands maîtres fut Yang Yun Sang, “fondateur” du Feng Shui de la Forme, nommé actuellement Ecole du Paysage.

Personnage influent de la cour de l’Empereur Hi Tsang (888 de l’ère chinoise), Maître Yang rédigea de nombreux ouvrages sur la façon de guider et de contrôler le souffle du Dragon (énergie du vent et de l’eau).

Ses théories étaient principalement basées sur la conduite à suivre pour détecter le dragon bénéfique dans des lieux assez improbables. Le souffle du dragon revêtait une importance majeure pour lui car il prédéterminait la qualité du bien-être d’une habitation. Maître Yang battait la campagne pour repérer les endroits et les formations de terrain pouvant bénéficier de ce souffle, qu’il qualifiait de cosmique et qu’il plaçait au coeur du Feng Shui. Ses théories essentielles ont été le fondement même de l’école de la Forme et du Paysage.

Depuis le XXe siècle, le Feng Shui nous est devenu “complètement” accessible. Ces principes sont les suivants: tout être humain doit vivre en bonne intelligence avec la Nature et toute chose existante est imprégnée d’énergie (“Chi”) invisible. L’homme, pour être heureux et en bonne santé, doit apprendre à cultiver cette énergie aux vibrations hautes en couleurs non seulement dans sa demeure mais aussi autour de celle-ci en prenant un grand soin du paysage qui lui est confié.

Forts de cet enseignement, il ne nous reste plus qu’à être à l’écoute de cette grande dame qu’est la Nature et à suivre nos intuitions les plus profondes.

Nous retrouvons les principes et enseignements du Feng Shui dans toutes nos traditions et enseignements ancestraux quelque soit notre culture originelle. La plupart d’entre nous, devenus trop citadins, a perdu ce lien essentiel avec la terre et la nature. D’où l’engouement actuel pour le Feng Shui. Le Feng Shui n’obéit donc pas à une mode mais à un besoin vital réel. Il a toujours été présent et il le sera toujours quelques soient les nouvelles tendances.

Que le souffle du Dragon vous accompagne toujours en douceur sur votre chemin de vie !